zSim-News

MSFS2020 Vs 3 Ecrans

Non dans cet article non n´allons pas vous donner la solution miracle qui va remédier à l´impossibilité actuelle de régler de manière optimale 8vrai) votre vue “triple screen” dans MSFS2020 .

Mais vous aidera peut-être a mieux comprendre les lacunes sur ce point dans le simulateur et de vous montrer en comparant avec x-p11, qui permet ce VRAI réglage, la différence entre les deux.

Distorsion géométrique dans une configuration à trois moniteurs pour MSFS 2020, par rapport à XPlane 11
Posté le 22 août 2020 par Xinhai Dude

 

“Microsoft a publié son nouveau simulateur de vol il y a deux jours, le 18 août (l´article date du 22 Aout). Ce lancement tant attendu a suscité l’enthousiasme de la communauté “SIMMERS”.

Le mois dernier, j’ai déménagé mon équipement de simulation de vol dans une salle dédiée au sous-sol, maintenant équipée d’un triple moniteur, en prévision de ce lancement.

J’ai installé  XPlane 11 avec ces triples moniteurs, pour être sûr d’avoir le coup de main. Mais tout ce que je voulais, c’était la nouvelle simulation de vol de Microsoft. J’ai même pris cette semaine de congé, pour ne pas avoir à choisir entre le travail et le plaisir d’utiliser le nouveau simulateur.

J’adore le nouveau Microsoft Flight Simulator 2020 (MSFS à partir de maintenant). Il s’agit clairement de la prochaine génération de simulateur de vol, comme les gens l’ont dit depuis son annonce en juin 2019.

Je dis cela en tant qque grand utilisateur d´ XPlane 11 (XP11), “le MEILLEUR simulateur de vol sur terre“. J’ai réalisé des vidéos sur YouTube sur l’utilisation du TrackIR avec XP11, l’utilisation des tuiles avec Ortho4XP et XP11, et l’ajout de Photoscenery Autogen et de simHeaven Forests par-dessus Ortho4XP.

Le jour du lancement, la version 1 de MSFS manque cependant de nombreuses fonctionnalités que les “simmers” de longue date ont appris à apprécier dans les simulateurs de vol. Par exemple, dans MSFS il n´y à pas la possibilité de revoir votre dernier vol, ni vous permettre de revenir en arrière et de reprendre le vol avant une erreur fatale. Encore un autre exemple : MSFS prend en charge TrackIR dès le premier jour (bravo à Asobo), mais omet une commande qui met TrackIR en pause, pour le moment où vous souhaitez verrouiller votre vue actuelle. Les malins essaieront de compenser en configurant un bouton de liaison dans TrackIR pour la pause. Mais MSFS réinitialise la vue du cockpit à la vue par défaut après 10 secondes d’inaction de TrackIR.

Cela dit, tout le monde sait qu’il s’agit là de problèmes mineurs. Et ils seront certainement traités dans les futures mises à jour. Plus important encore, il existe des solutions de contournement auxquelles les simulateurs avisés peuvent recourir, pour le moment.

Il y a cependant un problème fatal, pour quelqu’un qui s’est donné la peine d’installer trois moniteurs , dans le but exprès de recréer une vue panoramique à 180° autour du pilote.MSFS 2020 ne prend pas encore en charge l’installation de trois moniteurs.

C’est dommage. Beaucoup ont essayé de le faire (en quelque sorte) fonctionner. Certains s’en vantent même sur Reddit, YouTube, et sur AVSIM.

Mais personne n’admettra que la distorsion géométrique est si importante qu’elle détourne l’attention du vol au lieu de l’aider.

Et cette configuration à trois moniteurs se fait au prix d’une réduction des paramètres du CPU et du GPU.

Les paramètres de qualité doivent être baissés, afin d’accueillir trois fois le nombre d’objets rendus et de pixels d’écran sur les triples écrans.

 

 

Pour l’instant, il ne vaut pas la peine de sacrifier les effets visuels et les fréquences d’images pour deux moniteurs latéraux supplémentaires qui montrent des vues très déformées des objets du monde.

Les configurations à trois moniteurs ne sont pas courantes. Et je ne sais pas quand Asobo va se soucier de régler ce problème pour un marché de niche.

D’ici là, le public ne sait pas si l’on peut dire que les MSFS “fonctionnent tels quels” pour les installations à triple moniteur. Il n’existe pas de source en ligne qui compare les vues déformées dans MSFS 2020 avec les vues attendues et propres dans, disons, XP11.

D’où la vidéo YouTube présentée ci-dessous, et donc cet article.

 

 

Mise à jour 2020-09-28 : Je m’amuse trop. J’ai fait un deuxième épisode des triples moniteurs.

 

La confusion sur Reddit

Les gens ont posté des photos de MSFS 2020 fonctionnant sur triple moniteur sur Reddit depuis mardi, lorsque MSFA2020 a finalement été lancée, et que les NDA pour les testeurs alpha et bêta ont été levés.

Le simulateur ne fournit pas de support multi-moniteurs en natif. Les “SIMMERS” ont donc utilisé Nvidia Surround et d’autres outils similaires pour présenter plusieurs moniteurs AU SIMU comme un seul et unique écran ultra WIDE.

De nombreux articles de Reddit ont montré les images de l’écran d’accueil d’Asobo qui étaient vraiment étonnantes. Les gens ont été à juste titre impressionnés par ces images. L’image suivante montre un seul écran virtuel de 5760 x 1080 présenté par Nvidia Surround à MSFS. L’écran de chargement est rendu sur les trois moniteurs.

 

Cet écran  est génial. Mais ce n’est pas comme ça que vous verrez le monde  dans le jeu. Si vous essayez de recréer ce même plan dans la vue extérieure, avec cette configuration à trois moniteurs, la capture d’écran que vous obtenez sera déformée géométriquement. Nous y reviendrons plus tard.

Cet écran d’affichage n’est pas déformé, car il s’agit d’un simple recadrage en 2D d’une image originale plus grande. L’application prend l’image ci-dessous (généralement rendue pour la plupart des utilisateurs sur un seul moniteur 16:9), et recadre le haut et le bas. Ainsi, toutes les parties de l’image super large affichée sur les trois moniteurs semblent correctes.

Déformations géométriques vues depuis le cockpit

Lorsque des vues réelles du cockpit sont affichées, des distorsions géométriques peuvent être clairement observées sur les deux écrans latéraux. La plupart du temps, cependant, les utilisateurs sont éblouis par les superbes visuels présentés par MSFS 2020.

Les utilisateurs sont à juste titre fascinés par le degré de réalisme de la modélisation et du rendu des objets du monde. Et ces scènes et bâtiments du monde réel sont disponibles dès le départ avec cette nouvelle simulation, couvrant le monde entier.

Dans le passé, les gens achetaient des accessoires pour des centaines de dollars pour recréer des scènes comme celle-ci, sur XPlane 11, et pour quelques zones personnalisées seulement. Je connais cette euphorie de première main.

 

Un observateur attentif remarquera des anomalies sur cette image. Tout d’abord, avez-vous déjà vu des tubes de Pitot aussi longs, comme le montre l’écran de gauche ?

Et qu’en est-il de la largeur disproportionnée de ces piliers de pare-brise ? L’aérogare de droite est fortement étirée, mais c’est difficile à apprécier sans une vue attendue comme base de comparaison. Nous y reviendrons plus tard.

 

La plupart des simmers qui installent un triple moniteur s’attendent à bénéficier d’une vision périphérique tout en regardant l’écran frontal. Les simmers s’attendent également à pouvoir tourner la tête pour regarder par une fenêtre de chaque côté de l’avion et étudier, par exemple, une piste à un angle de 45° vers l’arrière, avant de faire un virage en biais dans le pied de base. La plupart des spectateurs éblouis de Reddit semblent croire que même avec une vue très déformée comme celle présentée ci-dessus, ils peuvent atteindre ces objectifs. Eh bien, ils ne le peuvent pas.

Les deux moniteurs latéraux ne montrent que très peu d’informations réelles sur le plan horizontal, en raison de l’étirement horizontal important des objets. Pour la même raison, les objets passent à une vitesse croissante à mesure qu’ils se rapprochent du bord gauche et du bord droit. Les deux moniteurs latéraux ne sont pas utiles pour le vol à vue (VFR). On ne peut pas suivre une piste sur ces deux moniteurs sans provoquer de graves maux de tête. L’orientation et la distance de la piste telles qu’observées sur ces écrans latéraux seront incorrectes, ce qui entraînera des erreurs de jugement dans le pilotage.

Déformations géométriques observées dans la vue extérieure

Cette distorsion n’est pas limitée à la vue du cockpit. Les images suivantes illustrent la même distorsion géométrique dans la vue extérieure. Ici, le pilote vole en cercle serré au-dessus de Governors Island, faisant tourner les gratte-ciel de Manhattan en vue, de haut en bas.

 

Le pont de Brooklyn est mis en évidence en violet. On peut le voir se rétrécir considérablement, car il tourne de l’extrême gauche au centre de la vue. Le même effet de rétrécissement est observé avec les gratte-ciel de Manhattan (en vert) qui apparaissent sur la gauche comme des bâtiments gigantesques, gros et écrasés.

Mais ils se révèlent être des gratte-ciels hauts et maigres au loin, lorsqu’on les centre sur l’écran avant. L’effet d’expansion inverse est visible avec les piliers (jaune) du côté de Brooklyn.

Ils sont minuscules lorsqu’ils sont positionnés sur l’écran avant, mais se transforment en blocs gigantesques lorsqu’ils sont représentés sur l’écran de droite. Pour vous repérer, utilisez le bâtiment de ventilation du tunnel de batterie (orange). Le bâtiment de ventilation se trouve sur les trois images.

Une configuration adéquate à trois moniteurs pour “flight Simulator”

De nombreux mimes, anciens et nouveaux, ne savent pas à quoi ressemble une installation à triple moniteur. Tant que l’on n’a pas fait l’expérience d’une immersion correcte avec des moniteurs surround, on ne dispose d’aucune base de référence sur laquelle comparer les pseudo expériences surround des MSFS.

 

La photo ci-dessus montre une configuration fonctionnelle à trois moniteurs. Les trois moniteurs de 43″ sont placés en angle pour donner une impression de vue d’ensemble. Chaque moniteur présente un champ de vision de 60°, comme configuré dans XPlane 11.

Le pilote est assis au point focal de cette courbure créée par les trois moniteurs, de sorte que l’angle de vision de chaque moniteur est de zéro degré, lorsque le pilote tourne son attention vers le centre dudit moniteur. Un ensemble de suivi de la tête TrackIR est utilisé, de sorte que le pilote peut s’asseoir pour avoir une meilleure vue à l’atterrissage, rapprocher sa tête d’un cadran pour mieux le lire, ou tourner sa tête de 60° pour voir la queue de l’avion.

Les configurations XPlane 11 pour ces trois moniteurs sont présentées ci-dessous. Les trois moniteurs sont configurés avec un angle de vision de 60°. Les deux moniteurs latéraux sont pivotés latéralement avec un décalage de 60° et -60° degrés, respectivement.

J’ai été trop paresseux pour ajuster le décalage latéral afin de tenir compte du petit espace entre les moniteurs. Si vous regardez les images des écrans XP11 montrées dans cet article, vous remarquerez de petits problèmes visuels. J’ai choisi de ne pas cacher d’objets virtuels derrière les cadres, au détriment de petites discordances visuelles.

 

Vue attendue du cockpit d’une installation à trois moniteurs

Dans une configuration à triple moniteur, vous vous attendez à pouvoir voir par la fenêtre latérale gauche en regardant le moniteur gauche. Pour cela, il suffit de tourner la tête vers la gauche. De même, vous pouvez regarder par la fenêtre de droite en tournant la tête de cette façon.

L’intérieur du cockpit doit avoir un aspect normal, quel que soit l’endroit où un objet apparaît. Examinez les deux montants du pare-brise dans l’image ci-dessous. Les deux piliers sont de la bonne largeur, et apparaissent là où ils devraient être, dans l’espace 3D.

 

Regardez les deux haubans de ce Cessna 172 sur la photo ci-dessus. Du point de vue de la personne qui a pris cette photo sur un téléphone portable, ils ne semblent pas se trouver aux extrémités opposées du siège du pilote. Mais lorsqu’un pilote est assis sur ce siège, et qu’il tourne la tête à gauche et à droite pour les regarder, elles semblent correctes, et elles semblent être positionnées correctement aux extrémités opposées, par rapport au pilote lui-même.

Les images suivantes montrent les trois moniteurs, du point de vue du pilote. Cliquez sur l’image pour voir une version en taille réelle. Depuis le siège du pilote, la vue de gauche ressemble à celle qui est vue par la fenêtre de gauche. Le montant gauche est exactement là où le pilote s’attend à le trouver. De même, la jambe de force droite se trouve à 180° de la structure gauche, en ce qui concerne le pilote

 

Test décisif pour une installation correcte du triple moniteur

Voici mon test décisif pour une installation correcte de triple moniteur. Vous pouvez le faire sur le tarmac. Il vous suffit de monter dans votre avion préféré avec une vue dégagée sur le côté droit de votre siège de pilote. Si vous n’êtes pas sûr, essayez le Cessna 172. Dans cet avion, vous pouvez tourner votre tête vers la droite et voir le monde extérieur presque jusqu’à la queue de l’avion. Voir l’image suivante.

 

Tournez la tête avec TrackIR, ou avec un panoramique manuel de la vue du cockpit. Maintenant, figez cette vue juste là. Levez-vous et faites quelques pas. Regardez les trois moniteurs, et évaluez s’ils vous donnent une vue panoramique à 180° de l’intérieur de l’avion, du point de vue du pilote à son siège. Si vous avez la bonne configuration, vous devriez voir quelque chose comme l’image ci-dessus.

Maintenant. Retournez à votre siège de pilote. Et regardez les trois écrans, un à la fois. Regardez le moniteur de gauche et vérifiez que tous les instruments mécaniques semblent circulaires, si vous avez ces cadrans. Regardez le moniteur avant. Vous devriez regarder l’aile droite, et le hauban de l’aile droite. Regardez l’écran de droite et vérifiez que l’intérieur n’est pas déformé.

 

La vue figée du tableau de bord sur le moniteur de gauche (ci-dessus) doit être identique à la vue par défaut du même tableau sur le moniteur avant avant que vous ne figiez la vue (ci-dessous). La vue de l’aile droite du moniteur avant (en haut) doit être identique à la vue par défaut du même panneau sur le moniteur droit avant que vous ne figiez la vue (en bas).

Des vues déformées avec une configuration incorrecte du triple moniteur

Maintenant que nous connaissons la base de référence prévue pour une configuration à triple moniteur, nous pouvons à nouveau nous pencher sur la version du jour du lancement de MSFS 2020. J’attends bien sûr avec impatience la publication d’une mise à jour qui traitera de cette question pour les simulateurs à trois moniteurs. Mais la réalité d’aujourd’hui est que vous obtenez une vue déformée du cockpit, comme le montre la figure ci-dessous.

C’est le même Cessna 172 que nous avons montré, dans la section “vue attendue du cockpit” plus tôt. Mais les deux écrans latéraux présentent des objets déroutants et déformés. Tout d’abord, cette vue montre un champ de vision de 110°, au lieu des 180° dont nous avons besoin. Il n’y a pas de réglage que l’on puisse modifier dans le simulateur pour changer le champ de vision par défaut. Et même si un tel réglage existait, modifier ce réglage à 180° donnerait une vue encore plus déformée et inutilisable, en raison de la même projection 3D-2D qui provoque la distorsion géométrique dont nous avons parlé.

Vous pouvez avoir un aperçu de cette vue à 180° encore plus inutile, si vous utilisez la molette de la souris pour effectuer un zoom arrière. Le zoom maximum (arrière) semble ajouter 10 à 15 degrés supplémentaires au champ de vision, ce qui fait apparaître des objets dans un champ de vision d’environ 125°. Le pilote semble maintenant être assis au dernier rang, mais il ne voit toujours pas grand chose des deux fenêtres latérales. Le montant droit du pare-brise occupe à lui seul 80 % de l’écran droit, ce qui rend la bonne vue plutôt inutile. La fenêtre gauche semble laisser entrer beaucoup de choses du paysage extérieur. Mais ce n’est qu’une illusion. Toute cette vitre visible ne montre qu’environ 20° de la vue du monde réel.

Comparez la vue déformée ci-dessus à la vue de base dans une configuration correcte, répétée à nouveau ci-dessous.

Echec du test décisif sur MSFS2020

Lorsqu’on la met à l’épreuve, la vue actuelle sur écran large dans FSMS 2020 échoue de façon évidente. La comparaison suivante entre le FSMS (en haut) et le XP11 (en bas) illustre cet échec. Cela ne veut pas dire que je n’apprécie pas les FSMS, ni qu’ils sont condamnés.

Cela signifie seulement que ceux d’entre nous qui ont un triple moniteur doivent s’unir et faire pression sur Asobo pour qu’il donne la priorité au soutien des vues super duper ultra large.

Je veux dire, regardez simplement la vue magnifique, bien que déformée, du paysage urbain de Manhattan qui suit dans MSFS 2020. Nous sommes tous impatients d’avoir une prise en charge adéquate des triples écrans d’Asobo !

 

Ensuite, nous avons des comparaisons visuelles pour les trois écrans, vus depuis le siège du pilote. Le champ de vision étroit des MSFS a déjà été évoqué précédemment. La vue défaillante ne s’étend que sur 110°, du bord gauche du tableau de bord jusqu’au milieu du siège passager. La lunette arrière n’est nulle part en vue.

 

En outre, le siège passager est visuellement trop proche du pilote, comme si ce dernier était assis dessus. Le bord gauche du tableau de bord est déformé horizontalement, et est visuellement trop proche du pilote également.

Mais qu’en est-il de WideViewAspect dans FSX ?

Il s’est avéré que Microsoft Flight Simulator X, sorti en 2006, avait le même problème. Les gens ont découvert qu’ils pouvaient résoudre ce problème dans une certaine mesure en utilisant la variable de configuration WideViewAspect. Lorsque cette variable est réglée sur “True”, la simulation vous permet de régler le zoom dans l’autre sens. Les résultats finaux sont des vues acceptables sur les deux moniteurs latéraux.

Le paramètre WideViewAspect existe dans le fichier FlightSimulator.CFG qui se trouve dans le répertoire d’installation de MSFS. Mais le réglage ne semble pas avoir d’effet dans l’application, en date du 20 août 2020. Il y a peut-être des niveaux de zoom et d’autres paramètres que je n’ai pas découverts et qui doivent être utilisés en conjonction avec ce paramètre.

On espère qu’avec le temps que le même truc sur FSX pourra être appliqué aux MSFS 2020. Cet article sera mis à jour lorsque ce jour heureux arrivera.

Voler avec une vue panoramique non déformée

Voici un intermède amusant, avec des “visual candies”, avant de revenir sur l’incapacité de MSFS à montrer des vues “surround” correctes.

Voici une photo du blackbird qui survole le Queens. Notez les blocs de rues uniformes qui apparaissent sur le moniteur de gauche dans l’avion XPlane 11. Ces vues non déformées rendent le VFR possible.

Mais vous devez savoir que l’XPlane 11 ne sort pas de la boîte avec des images satellites aussi détaillées du sol. J’ai dû installer Ortho4XP, et j’ai dû télécharger minutieusement des tuiles au niveau de zoom ZL18 pour Long Island, afin d’obtenir cette vue.

Malheureusement, il n’existe pas de génération de bâtiments en 3D assistée par l’IA à partir d’images satellite. La vue n’est donc bonne qu’à quelques milliers de mètres de hauteur.

 

 

Ici, le “blackbird” vole au-dessus de Far Rockaway en direction de JFK. Les deux moniteurs latéraux sont d’excellentes aides pour le VFR. Le pilote garde une parfaite connaissance de la situation grâce à une vision périphérique étendue, pendant toutes sortes de manœuvres folles.

 

Nous voici en train d’approcher JFK sous un angle impie. Il n’y a aucun espoir de faire atterrir le merle de cette façon. Ou bien y en a-t-il un ? Le résultat final est laissé à l’imagination du lecteur.

 

Voler avec une vue “SURROUND”  déformée (nvidia)

Très bien. Nous avons eu notre entracte. Regardons encore quelques images de distorsions géométriques. Cette fois-ci, nous allons présenter un vol réel effectué deux fois, une fois avec des vues déformées dans le MSFS 2020, et une autre fois avec des vues à trois écrans sur l’avion XPlane 11. Nous sortons de la piste 32 de l’aéroport de la République.

Nous avons déjà mentionné précédemment ces piliers de pare-brise anormalement gros. Ces piliers sont visibles des deux côtés de l’image MSFS ci-dessous. À partir de ce point, le même vol sera montré avec la vue MSFS en haut, et la vue XP11 en bas. La vue XP11 montre la dimension réelle du tube de Pitot sur l’aile gauche. Vous vous souvenez peut-être que dans la scène de nuit de JFK,  MSFS a déformé ce tube court à 3 fois sa longueur réelle.

 

Nous avons décollé. Notez le paysage et les bâtiments étirés dans MSFS, encerclés en orange. Ces régions apparaissent correctement dans XP11, entourées en vert, même s’il n’y a pas grand-chose dans le terrain nu de XP11 pour les mettre en évidence.

Continuez à regarder ces régions dans les images suivantes pour voir le contraste frappant entre les images.

 

 

J’ai déployé les volets au maximum, puis j’ai piqué du nez pour regarder la piste. N’essayez pas cela dans la vraie vie au décollage, évidemment.

 

 

La scène au sol dans MSFS est également déformée dans l’image suivante. Cette voie de circulation avec une ligne centrale jaune n’est pas tout à fait correcte. Mais les deux photos n’ont pas été prises exactement au même endroit, il est donc difficile de les comparer.

 

 

L’image suivante montre vraiment à quel point la génération de constructeurs automobiles dans les MSFS est géniale. Ces bâtiments correspondent presque à leurs homologues du monde réel. Mais malheureusement, ils sont déformés et mal alignés sur les deux moniteurs latéraux, entourés d’orange, en raison du manque de support approprié pour les triples moniteurs.

Maintenant, regardez la forme et l’orientation des parcelles de terrain nu dans le XP11 en bas pour comparaison. Elles sont visuellement correctes.

 

 

Enfin, nous avons des objets identiques à comparer entre MSFS et XP11. Voici un coin du cimetière de Pinelawn qui est ridiculement étiré dans le moniteur de gauche dans MSFS

 

 

Continuer jusqu’à l’intersection des deux pistes.

 

 

L’avion se dirige maintenant vers l’extrémité de l’aérodrome pour atterrir sur la piste 1. Notez la petite structure en forme de rotonde (encerclée en orange) que MSFS a créée à partir de cartes aériennes. L’image suivante montre clairement pourquoi cette rotonde est un élément d’intérêt.

 

 

Vous en êtes venu à attendre la suite des événements. Oui. La rotonde n’est plus. Maintenant, c’est une ovunda. Telle est la joie de regarder des vues de côté déformées.

 

 

Une vidéo YouTube accidentelle

L’utilisateur stekusteku de forums.flightsimulator.com a signalé une vidéo YouTube publiée par Home Sim Pilot.

Elle met en avant son expérience de l’utilisation de MSFS 2020 sur son excellent système à triple moniteur. Sa configuration est quelques centaines de fois meilleure que la mienne.

C’est la première vidéo dont j’ai connaissance, avec un vol presque complet montrant à la fois une capture vidéo en temps réel de ses trois moniteurs, ainsi qu’une capture vidéo en jeu d’un vol similaire/équivalent.

En comparant la capture triple moniteur à la capture simple moniteur, on peut observer des distorsions géométriques en temps réel.

 

 

Allez à 2:55, et regardez le panneau 29R-C sur le moniteur de droite. Au fur et à mesure que l’avion avance, le panneau recule, s’allongeant de plus en plus à mesure qu’il se rapproche du bord du moniteur de droite. Gardez à l’esprit que ses moniteurs latéraux sont perpendiculaires au moniteur avant, contrairement à ma configuration légèrement inclinée. Sa caméra vidéo capture ces moniteurs latéraux déjà à un angle profond. Et la caméra vidéo comprime déjà optiquement ce que vous voyez sur les deux moniteurs latéraux. Pourtant, le signe devient encore anormalement allongé dans la vidéo capturée. Dans la vie réelle, un pilote assis sur le pilote verra un signe encore plus allongé.

Le pilote lui-même a déclaré à 5.30 que le principal problème qu’il rencontrait avec l’écran était que “il n’y a pas de support multi-moniteur, contrairement à XPlane où vous pouvez contrôler à la fois le décalage visuel et le champ de vision de chaque moniteur”. Dans MSFS 2020, à ce moment du lancement initial, on est obligé d’utiliser Nvidia Surround.

À 9.51, il commente que seul le moniteur avant semble correct. Les deux moniteurs latéraux montrent des projections étirées et déformées, à ce moment. Il pense qu’une fois que MSFS aura résolu ce problème, cela changera la donne.

Lors de l’atterrissage, à 14:20, les bâtiments peuvent être vus de manière très déformée sur les trois écrans. Comparez ce que vous voyez sur ces moniteurs à la vue extérieure sur le moniteur unique. À 14:55, regardez la tache d’herbe brune sur la droite. Sur le moniteur simple, elle a la forme d’un losange. Sur les moniteurs triples, elle s’est étirée en une fine ligne qui, à un moment donné, recouvrait tout le moniteur de droite.

Pour voir quel moniteur triple correctement configuré avec une vue surround correcte, regardez une autre vidéo du même You-Tuber.

 

 

 

5 1 vote
Noyez Cet Article
S´abonner
Notify of
guest
1 Comment
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Francis PEIGNIER
Francis PEIGNIER
1 month ago

Trop fort le geek. il doit y passer sa vie, mais il y prend son pied et il est génial! 😉

Back to top button
1
0
Laissez nous un commentaire ! Votre avis nous intéresse..x
()
x