XP-11-A350-Flight-FactorzSim-News

Flight Factor A350: 01- Joystick & Raccourcis

Joystick et raccourcis:

Pour utiliser cet avion, vous devez disposer d’un joystick avec un axe de rotation. Si vous n’avez pas d’axe de rotation sur votre joystick, vous pouvez le changer pour faire dévier la roue de nez avec l’axe de rotation.

Pour une expérience de vol optimale avec cet avion, nous vous recommandons également de ne pas attribuer toutes ces fonctions aux boutons du joystick :

  • Déconnexion instinctive du pilote automatique (ce n’est pas la même chose que d’appuyer sur le bouton de l’unité de commande de vol !)
  • Freinage normal et, si possible, freinage maximal (sauf si vous avez des pédales de frein).
  • Inverser la poussée (sauf si vous avez des leviers d’inversion dédiés).

Toutes les autres commandes peuvent être placées sur le clavier si aucun bouton du joystick n’est disponible. Les boutons devraient plutôt être placés sur le joystick, car ces fonctions se trouvent sur les commandes de vol réelles de l’avion, et le pilote peut les utiliser sans toucher aux commandes.

Toutes les autres commandes, telles que le train d’atterrissage, les volets, les spoilers, sont des commandes pour lesquelles, en réalité, vous devez prendre l’une de vos mains sur les commandes (OK, en réalité, vous ne pouvez pas les piloter à la main).

Toutefois, pour toutes les fonctions liées au pilote automatique, seules les commandes indiquées dans la figure ci-dessous sont affectées aux commandes de la prise correspondante :

L’avion A350 est équipé d’une interface graphique MFD (MultiFunctionaldisplay). Dans cet avion, le pilote utilise un rouleau, des boutons de contrôle et des boutons similaires pour déplacer les curseurs sur les écrans.

Afin de faciliter la tâche, nous avons relié toutes ces fonctions au rouleau de la liste de contrôle et au bouton de contrôle du repose-pieds, et nous vous conseillons vivement de définir des touches de raccourci pour ces fonctions, ce qui vous permettra de manipuler plus facilement le MFD, la liste de contrôle et l’OIS.

Ces boutons permettent de modifier la cible de votre manipulation. En appuyant sur chacun d’eux, la cible se concentrera sur un écran spécifique et un petit not CAPT apparaîtra dans le coin.

Nous vous suggérons d’utiliser le pavé numérique pour définir les touches personnalisées pour les trois fonctions les plus importantes du MFD.

  • cliquer -1-sim/clic
  • pointeur vers le haut -1-sim/pointerUP
  • pointeur vers le bas -1-sim/pointerDN

Le “roller” vous permet de faire défiler toutes les zones de clic disponibles sur un écran ciblé. Utilisez le bouton de vérification (au-dessus du rouleau) pour cliquer sur les éléments.

 

Utilisation du MFD et de l’OIS

Si vous ouvrez l’écran, vous pouvez utiliser votre souris et votre clavier pour entrer des valeurs, appuyer sur des boutons et manipuler tout ce qui se trouve sur l’écran. Chaque fois que vous ouvrez un écran, une note apparaît sur la gauche de l’écran “PRESS KEY OF KEY INPUT“.

Si vous cliquez n’importe où sur l’écran qui s’ouvre, cette note devient “KEY INPUT IN PROGRESS“, ce qui signifie que votre clavier est maintenant verrouillé sur cette fenêtre et que toutes les entrées du clavier sont interprétées comme des entrées sur l’écran. Cliquez avec votre souris n’importe où en dehors de l’écran pour verrouiller le clavier et revenir au réglage d’origine.

Les écrans sont constitués de plusieurs éléments tels que des boutons, des puces et des champs de saisie. La plupart d’entre eux peuvent être manipulés en cliquant dessus. Vous trouverez ici des indications qui vous aideront à résoudre des problèmes spécifiques :

Dans certains cas, un bouton ou une balle ne sera pas opérationnel(le), il(elle) tournera en gris et n’acceptera pas d’entrée.

Menus : lorsque vous cliquez sur un menu, les zones de clic sont attribuées et vous ne pouvez effectuer des manipulations qu’à l’intérieur de ce menu. Cliquez sur le haut du menu pour le faire disparaître et revenir au contrôle complet de la page.

Champs (Fields) : le champ affichera la valeur actuelle du champ jusqu’à ce que vous cliquiez sur le champ et activiez l’entrée. À ce moment-là, la valeur du champ passera à sa valeur par défaut (généralement quelque chose comme —-, ce qui signifie 4 caractères).

Menus : lorsque vous cliquez sur un menu, les zones de clic sont attribuées et vous ne pouvez effectuer des manipulations qu’à l’intérieur du menu.

Certains champs n’acceptent que les valeurs numériques, d’autres acceptent le point décimal ou toute autre entrée numérique. La valeur par défaut signifie généralement que vous devez saisir le même nombre de caractères que les tirets, mais ce n’est pas toujours le cas. Pour l’exemple du niveau de vol, vous verrez qu’il apparaît par défaut. Vous pouvez saisir 150, 050 ou 50.

L’entrée du champ s’arrête automatiquement si le champ est complet. Vous pouvez appuyer sur la touche ESC de votre clavier à tout moment pour tout effacer et revenir à la valeur précédente. Utilisez la touche BACK SPACE pour effacer le dernier caractère. Utilisez la touche ENTER pour arrêter l’entrée et utiliser la valeur que vous avez entrée.

Si vous n’utilisez pas la fonction popup, vous pouvez toujours utiliser votre clavier pour saisir des valeurs dans les champs du MFD. Lorsque la fenêtre est active et qu’elle ne s’ouvre pas, vous pouvez cliquer sur le bouton pour commencer à saisir une valeur dans un champ.

À ce moment-là, vous verrez un message sur le bouton à gauche de l’écran “PRESS TO KEY INPUT“. En cliquant sur ce message, vous bloquerez votre clavier et intercepterez la saisie des touches dans le champ. Le message indiquera “PRESS TO END INPUT“.

Vous pouvez également désactiver l’option “popup+clic” et utiliser le clic direct. Dans ce cas, vous pourrez cliquer directement sur le champ avec votre souris, mais l’option “popup” ne sera plus disponible.

Le dossier CHARTS contient les fichiers graphiques de l’utilisateur au format PDF et aux formats d’images courants.Vous pouvez utiliser plusieurs sous-dossiers pour structurer vos fichiers graphiques.
Veillez à ce que le nom du fichier PDF ne contienne pas plus de 5 caractères.Nous vous suggérons d’utiliser simplement le code de l’aéroport.

 

 

0 0 votes
Noyez Cet Article
S´abonner
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Back to top button
0
Laissez nous un commentaire ! Votre avis nous intéresse..x
()
x