Exclusif T.O.FzSim-News

Q&R Azur Poly – Take Off France

Bonjour Théo et merci d´avoir accepté notre invitation pour ce “questions réponses” dédié, pour cette rentrée au développeurs français.

Donc dans l´équipe vous êtes deux. Comment s´est fait cette rencontre et qu´est-ce qui a déclenché votre envie de vous lancer dans le développement de scènes ?

Romain et moi, on s’est virtuellement rencontrés par le biais de forums en ligne concernant Flight Simulator X. Tous les deux attirés par la création de contenu pour ce simulateur, on s’est rapprochés et on a réalisé nos premières scènes (gratuites) ensemble. Suite à la sortie de MSFS2020, on a souhaité s’investir d’autant plus dans la création et nous avons proposé nos premiers produits payants.

Les aéroports que vous avez sortis comme payware sur MSFS2020, sont vos premières réalisations ?

LFOU Cholet Le Pontreau est effectivement notre première réalisation pour MSFS2020.

Peux-tu nous retracer votre parcours ?

Quand on y pense, notre parcours est finalement assez étendu ! Même si la modélisation pour MSFS2020 est toute fraîche, on a fait nos armes sur le bon vieux FSX. A l’époque, on s’appelait “Flymandrier” (en hommage à Saint-Mandrier qui a été notre toute première réalisation). On réalisait des scènes exclusivement gratuites, et on avait l’objectif très fort de faire aussi bien que les plus grands éditeurs, avec nos petits moyens.

Pourquoi avoir choisi ces aéroports ?

Etant respectivement Toulonnais et Lyonnais, il était évident qu’on devait s’attaquer à LFTH Toulon-Hyères et LFLY Lyon-Bron. Jusqu’ici, nous avons choisi les terrains en fonction de leur valeur (sentimentale) à nos yeux. En revanche LFOU nous a été demandée par une célèbre école basée sur le terrain.

Sur quelle base démarrez-vous une scène ? Des photos ?

Prises de vues, vidéos, photos satellites, cartes, etc.. Tout ce qui peut nous être utile est bon à prendre.

LFLY Lyon Bron:

Vous classifieriez comment la qualité de vos addons ?

C’est une question plus difficile qu’il n’y parait ! En tant que développeur, on repère chaque petit défaut de conception, détail manquant, bug, etc.. Personnellement, je suis rarement pleinement satisfait de mon travail. En fait, prendre du recul et avoir un regard objectif sur nos réalisations, c’est presque mission impossible. Dans tous les cas, on essaye de pousser la qualité à son maximum, et on s’enrichit de chacune de nos erreurs pour nous améliorer ensuite.

Comment vous répartissez vous les taches ?

AzurPoly étant une très petite entreprise, la partie administrative est également gérée par nous-mêmes et demande beaucoup d’efforts. Pendant que l’un se concentre exclusivement sur le développement, l’autre se penche également sur cette partie administrative. En plus de ça, on essaye de tous assurer le service après-vente pour nos clients.

Vos connaissances en aéronautique ? Vous travaillez dans quel secteur ? Vous pilotez dans le réel ?

(Philippe, si ça ne te dérange pas je préfère taire nos activités perso 🙂 ) On est tous les deux passionnés depuis notre plus jeune âge. On pilote tous les deux en réel mais l’un possède le PPL et l’autre non.

Qu´est-ce qui est le plus compliqué dans la réalisation de scènes, pour vous ?

Il n’y a rien de foncièrement compliqué dans la réalisation de scènes. En revanche, réaliser une scène complète est extrêmement chronophage. Il est impératif de maîtriser l’environnement du simulateur, de même que la multitude d’outils que l’on utilise, mais aussi garder une vue d’ensemble du projet, et surtout garantir une harmonie à la scène. C’est ici que réside toute la complexité du développement.

Vous avez sorti récemment le BD-5J. Pourquoi cette envie soudaine de vous attaquer aux avions ?

Il y a plusieurs raisons à la sortie de notre BD-5J. Tout d’abord, les scènes sont plus “boudées” par les utilisateurs. Du point de vue du développeur, ne pas voir ses créations utilisées comme il l’aurait souhaité est un échec. Effectivement, en tant que joueur, je passe plus de temps à flâner dans mon avion qu’à regarder une scène autour de moi. Finalement, et tristement, une scène c’est bien qu’un objet du décor.

Mais au-delà de ça, réaliser un avion c’est un tout autre processus. On a plus de liberté pour s’attarder sur de tout petits détails. On peut “s’exprimer” plus librement.

En fait, on a voulu se donner comme défi de mener à bien ce projet et voir si on en était capable. Je pense que c’est mission réussie

Est-ce un essai avant de vous lancer sur un autre projet d´avion ?

C’est absolument ça !

Concernant le développement et ceux qui regardent ça de loin comme spectateurs et utilisateurs quel est le secret d´un addon bien réussi ? Quel est le point le plus important à vos yeux ?

Si on part du principe qu’un Simmer cherche un maximum de réalisme, il y a en fait deux points absolument essentiels :

  • – L’expérience utilisateur.
  • – La fidélité de l’add-on.

Votre ressenti face au SDK de MSFS2020 ?

L´échange est-il facile face à l´équipe d´ASOBO ?

Ces deux questions vont bien ensemble.

Le SDK est plein de potentiel. On ressent bien qu’Asobo cherche à maintenir leur jeu à flot pendant des années grâce aux addons tiers. En revanche, aujourd’hui ce SDK est loin d’être complet. Il propose un nombre incalculable d’explication diverses et variées, mais il rentre assez peu dans les “profondeurs” du jeu. Et c’est justement là que le développeur devrait avoir les mains. On aura tendance à lui reprocher d’être trop superficiel.

Pour l’instant, on n’a jamais eu de contact avec qui que ce soit chez Asobo. On doit malheureusement se débrouiller seuls et avec l’aide que l’on peut trouver sur des forums en ligne.

Quel logiciel utilisez-vous pour le développement de vos addons ?

La liste est longue. Pour ne pas tout lister, on citera simplement Blender et Substance Painter pour la partie modélisation. Mais le développement ne s’arrête pas qu’à cette partie.

Le temps passé pour un aéroport, en moyenne ?

En ayant toutes les ressources nécessaires (ce qui n’arrive jamais 🙂 ), il faut compter environ un mois entre premier et dernier clic pour la réalisation d’une scène.
Pour ce qui est des avions c’est différent. Le BD-5J nous a pris deux mois complets. Le suivant nous prendra certainement le double. Par jour on y passe entre 4h et 9h.

Les sites de téléchargement illégaux, vous le gérez comment ? Nous avons des retours de toutes parts,  venant de différents développeurs et même grandes enseignes, nous disant que des actions pour les fermer sont en cours, mais on les voit toujours présents sur le net… Vous expliquez cela comment selon vous ?

Malheureusement, Asobo n’a pas su fournir de système de vérification d’achat pour les add-on tiers. Il n’y a donc aucune difficulté à copier le contenu d’un add-on et le redistribuer.

Certains y voient un manque à gagner. Personnellement, je pense que les sites de téléchargement ont toujours été là, et une partie mineure des utilisateurs téléchargera tous ses add-ons illégalement. Mais c’est aussi une source de publicité, notamment pour les gros éditeurs, qui verront certains utilisateurs acheter leurs produits après en avoir découvert d’autres sur les sites de téléchargement illégaux.

Faites-vous appel à des beta testeurs ?

Jusqu’à présent, nous avons fait appel à des beta testeurs avant chaque sortie d’add-on. Cela nous évite un bon nombre de surprises à la publication, ce qui est primordial.

Avez-vous déjà établi « votre feuille de route » pour 2022 ?

Avez-vous en projet de sortir quelque chose pour la fin d´année ? On sait que c´est une date très lucrative.

On espère justement pouvoir publier notre projet en cours, d’ici à la fin novembre. Cela nous laissera la porte ouverte vers une idée de projet pour l’année 2022 !

Votre mot de la fin ?

On tient particulièrement à te remercier de l’intérêt que tu portes à AzurPoly au travers de TakeOffFrance, et aux développeurs Français en général. On espère sincèrement que votre site continuera à s’étendre encore plus que ce qu’il ne fait déjà !

Voilà pour ce petit question réponse avec l´équipe d´AzurPoly.

A leur actif on retrouvera :

  • LFOU Cholet.
  • LFLY Lyon Bron.
  • LFTH Hyères Toulon.
  • BEBE BD-5J.

Pour mémo, vous trouverez leurs scènes et leur avion sur le site SIMMARKET ICI et bien sur vous pouvez visiter le site d´azurpoly à cette adresse: https://azurpolygroup.com/

LFTH Hyères Toulon

5 1 vote
Noyez Cet Article
S´abonner
Notify of
guest
1 Comment
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
dovichino
dovichino
14 days ago

Super la scène LFOU !! j’ai eu l’occasion d’y voler cet été et cette scène est très fidèle, c’est un aéroport l’aérodrome que j’utilise le plus même avant d’y etre allé pour sa proximité avec Nantes. Concernant la l’école indiquée plus haut, elle désormais fermée.

Back to top button
1
0
Laissez nous un commentaire ! Votre avis nous intéresse..x
()
x