EuropeFrancezSim-News

LFNA Aérodrome de Gap-Tallard

SCENE: LFNA GAP TALLARD
DEVELOPPEURS: FSX3D
PRIX: 18.00€
DISPONIBLE SUR: SIMMARKET
DATE DE SORTIE: 14/11/2020

DESCRIPTIF:

L’aérodrome de Gap – Tallard (code AITA : GAT • code OACI : LFNA) est un aérodrome ouvert à la circulation aérienne publique (CAP)1, situé sur la commune de Tallard à 12 km au sud-sud-ouest
de Gap dans les Hautes-Alpes (région Provence-Alpes-Côte d’Azur, France).

Il est utilisé pour la pratique d’activités de loisirs et de tourisme (aviation légère, planeur, hélicoptère, parachutisme et montgolfière).

Histoire:

C’est dans les années 1930 que débutent les activités aéronautiques2. L’aéro-club Alpin aménage en effet une piste en herbe3.

Pendant la Seconde Guerre mondiale la piste est rendue inutilisable. L’armée italienne, afin d’empêcher son utilisation par les Alliés, la neutralise au moyen de tranchées3.

La fin des années 1940 marque le commencement de l’activité vol à voile3. Le planeur est actuellement une des principales activités de cet aérodrome.

Dans les années 1970, la Chambre de commerce et d’industrie des Hautes-Alpes prend en charge la gestion de l’aérodrome. Une piste en dur et des taxiways sont construits, ainsi que des locaux aux abords de la piste. Une ligne aérienne régulière Gap-Paris voit le jour en 1972. Elle fonctionnera jusqu’en 19773.

En 1998 et 1999, l’aérodrome a accueilli de Mondial de l’Air, salon de l’aviation légère et de loisir4.

Installations:

Le terrain où est installé l’aérodrome, est constitué par une plaine alluviale5, à la confluence de la Durance et du Rousine. La partie ouest est longée par la route nationale 85. A 1 kilomètre de là, plus au sud, se trouve l’échangeur autoroutier de La Saulce, extrémité nord de la A51.
Plan de l’aérodrome de Gap – Tallard

L’aérodrome dispose de quatre pistes orientées sud-nord (02/20) :

  • Une piste bitumée longue de 965 mètres et large de 30 ;
  • Une piste en herbe longue de 700 mètres et large de 80, réservée aux planeurs et aux largueurs de parachutistes pour leur atterrissages. Elles sont situées de part et d’autre de la mini piste bitumée.
  • Une mini piste bitumée longue de 443 mètres et large de 10, réservée aux ULM et aux planeurs.

L’aérodrome n’est pas contrôlé mais dispose d’un service d’information de vol (AFIS) et d’un service automatique de diffusion (ATIS). Les communications s’effectuent sur les fréquences de 129,325 MHz pour l’ATIS et de 119,100 MHz pour l’AFIS.

Des taxiways relient la piste principale aux différentes infrastructures de l’aérodrome et à l’aéropole6, zone d’activité économique principalement orientée vers l’aéronautique.

S’y ajoutent une station d’avitaillement en carburant (UL 91, 100LL et Jet A1) et un restaurant.

À l’ouest des pistes est aménagé une aire d’atterrissage pour le parachutisme. En outre, tout l’espace aérien de cette partie ouest de l’aérodrome est réservé à cette activité sportive7.

Activités:

L’activité principale de l’aérodrome est basée sur la pratique de sports aériens. En 2004, près de 80 000 mouvements ont été comptabilisés2, c’est plus de 100 000 désormais depuis 2010. Ces mouvements correspondent aux mouvements commerciaux (transport public) et non commerciaux (avions d’aéroclubs, de particuliers, vols d’entrainement)8. C’est le seul et principal centre européen multi-sports aériens9. L’aérologie des vallées environnantes et le climat local (plus de 300 jours de soleil par an) font de la plate-forme un lieu prisé des sportifs.

0 0 votes
Noyez Cet Article
S´abonner
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Back to top button
0
Laissez nous un commentaire ! Votre avis nous intéresse..x
()
x